THERAPIE EMDR

EMDR, pour Eye Movement Desensitization and Reprocessing.

Je suis formée en EMDR par l’Institut Français d’EMDR. Cette formation est la seule formation reconnue à la fois par l’Institut Américain de Francine Shapiro, l’Association EMDR Europe et l’Association EMDR France.

Cette thérapie, inventée par Francine Shapiro – psychothérapeute et membre du célèbre Mental Research Institute de Palo Alto aux Etats-Unis – repose sur la découverte suivante : il existe dans notre cerveau un système qui permet de guérir les blessures psychologiques.
Ce système de guérison est le système de traitement adaptatif de l’information.

Notre cerveau est composé de plusieurs parties, dont une partie émotionnelle et une partie cognitive. La partie émotionnelle est responsable de la mémoire et des apprentissages et comprend toutes les émotions, agréables ou non (joie, colère, honte, ….)
La partie cognitive , elle, raisonne, anticipe, réfléchit, analyse.

Quand on vit une situation particulière dans notre journée, on ressent une émotion qui est reliée à des sensations, des mots, des images, des émotions, des pensées etc… C’est la partie émotionnelle du cerveau qui travaille. Puis le cerveau cognitif se met en route pour, dans la plupart des cas, trouver des réponses adaptatives. C’est lors de la phase de sommeil paradoxal que la liaison entre ces deux parties du cerveau se fait. Lors de cette phase, les yeux font de rapides mouvements de gauche à droite. Si tout se passe bien, le cerveau « digère » les évènements de la journée en établissant des liaisons entre les différents réseaux de mémoire dans lesquels sont enregistrées toutes les informations.

En revanche, si l’on vit une situation plus intense ou qui a une résonnance particulière pour soi, il arrive que le cerveau se « bloque » et ne fasse pas son travail de digestion. Le souvenir de cet évènement reste stocké à l’état brut, avec ses sensations, ses émotions, ses images, ses mots… Et lorsqu’une situation similaire se produit ou qu’un déclencheur est identifié (une personne, un lieu, …) tout cela remonte à la surface et se manifeste sous forme de symptômes.

La thérapie EMDR va permettre de reproduire artificiellement le processus d’auto- guérison du cerveau en stimulant les deux parties du cerveau grâce aux mouvements oculaires ou à la stimulation bilatérale alternée (tapping ou stimulation auditive).
Il s’ensuit une atténuation, voire une disparition des perturbations et des traces laissées par ces évènements.

L’EMDR est une thérapie qui s’adresse à des patients présentant des troubles très divers : anxiété, dépression, phobie(s), troubles du comportement alimentaire, deuil, douleurs chroniques, mais également des problématiques plus larges, comme un travail sur l’estime de soi, des difficultés d’engagement, une volonté d’affirmation, un problème d’insécurité…

La thérapie EMDR est préconisée par l’OMS, l’INSERM et la Haute Autorité de Santé pour le traitement des chocs post-traumatiques.

Pour de plus amples informations : https://www.ifemdr.fr/